Brûlures et coups de soleil : soigner et régénérer la peau

Publié le par lunemalo

 

On nous l’a (pas) assez répété, les coups de soleil sont dangereux et leurs effets sont cumulatifs. Mais que celui qui ne s’est jamais laissé surprendre par un soleil voilé, une petite brise trompeuse ou pire, un traître parasol, me jette le premier dermato qu’il trouvera ! Pour celui-là, donc, voici la recette que j’ai préparée un peu dans l’urgence hier soir, à la demande de mon fils aîné, pour soigner ses avant-bras qui n’avaient pas résisté à un après-midi passé à tenir un stand sur la kermesse de son lycée (il lui sera beaucoup pardonné pour son implication…).

Efficace contre les coups de soleil, cette synergie l’est également contre les brûlures. On l’applique trois fois par jour sur la peau lésée, en massant doucement (de toute façon, se masser vigoureusement lorsqu’on s’est brûlé…). Elle peut être préparée à l’avance et conservée (pas plus de trois mois, par précaution) dans un flacon en verre brun ou à l’abri de la lumière, dans un endroit raisonnablement frais.  (La formule exacte et la date de fabrication doivent alors être clairement mentionnées sur une étiquette.) Comme pour tout produit cosmétique ou de soin, l’idéal est de ne pas toucher directement le goulot pour éviter la contamination : faites couler une petite quantité d’huile dans le creux de la main ou utilisez une pipette et refermez rapidement le flacon.

Pour la préparation d’hier, à usage ponctuel, j’ai utilisé les ingrédients suivants :

10 ml de cire de jojoba

 

2 gouttes HE* Lavande aspic (Lavandula latifolia)

 

1 goutte HE Géranium odorant (Pelargonium graveolens)

1 goutte HE Carotte (Daucus carota)

 

Verdict ce matin du fiston cramé : Maman, ton mélange, il est génial !

Commentaire de ladite maman : la peau est encore rouge mais elle n’est plus chaude, elle n’est pas déshydratée et la douleur a totalement disparu.

 

Explications :

La cire (ou huile) de jojoba offre une affinité particulière avec la peau, par sa composition proche de celle du sébum. Elle a des propriétés hydratantes et humectantes.

L’huile essentielle de lavande aspic est réputée pour son action sur les brûlures et les piqûres d’insecte. Elle soulage rapidement la douleur que ces dernières provoquent.

L’huile essentielle de carotte contient entre autres du…carotol, qui a la faculté de régénérer la peau.

 

 

A la place ou en complément de la cire de jojoba, j’aurais pu utiliser les huiles suivantes :

  • Huile de macadamia, qui aurait en fait été mon premier choix si j’en avais eu sous la main. Elle pénètre très rapidement sans laisser de toucher « gras ».
  • Macérat huileux de millepertuis (également nommé « extrait lipidique »), pour son action remarquable sur les brûlures. Cette action est uniquement curative. Attention de ne pas s’exposer au soleil, en raison du risque de photosensibilisation.
  • Huile (beurre) de kukui. Voir à ce sujet l’article de Blue.
  • Beurre de karité, pour ses propriétés nourrissantes et régénérantes.
  • Huile de sésame, un classique pour le traitement des brûlures.

    On peut donc choisir l’une ou l’autre, ou faire un savant mélange, selon ce dont on dispose et le degré de brûlure. 

Et après ?

Une fois la brûlure en voie de guérison, il faut continuer à favoriser la régénération des cellules. Un bon soin après-(coup de) soleil : 5-10 % d’huile de bourrache ou d’onagre dilués dans de l’huile de macadamia ou d’amande douce, en massages bi-quotidiens jusqu’à guérison complète. Pour booster le tout, activer la cicatrisation et régénérer la peau, on peut ajouter de l’HE de Géranium et de Palmarosa, dans la proportion d’une goutte de chaque pour 10 ml d’huile végétale. Si le choix se porte sur de l’huile de bourrache et/ou d’amande douce, cette préparation sera idéalement préparée à la demande, donc en petite quantité, pour éviter toute oxydation.

 

 

 

 

 

 

 

 *Huile essentielle

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Le chaudron

Commenter cet article

Julie 28/08/2013 11:29


Super article très complet, merci pour le partage. L'huile de jojoba est aussi efficace pour protéger contre les UVB si on n'as pas de crème solaire à disposition. Contre les brulures elle aide à
régénérer la peau plus rapidement.


- Julie

Vorganne 29/08/2006 10:51

Coucou !
Ayant testé (malheureusement) assez souvent les recettes après solaires, je recommande également le gel d'aloe vera, seul avec les HE ou mélangé à l'oleine de karité ou à la cire de Jojoba. Résultats bluffants ! Et sinon Bravo pour ton blog !

lunemalo 30/08/2006 23:08

Hello Vorganne, et bienvenue !  Merci pour ton conseil, que je note. J'ai testé l'aloe sur l'eczéma rebelle de ma princesse (trop petite pour les HE), avec un résultat bluffant, et mon fils cadet ne jure plus que par ça (ses boutons d'acné en sèchent de désolation ;o)) Merci également pour le compliment, que je te renvoie (un favori de plus, où vais-je trouver le temps de lire tout ça tranquillement ?? lol)

lunemalo 28/06/2006 21:30

Et moi qui suis une lectrice assidue et admirative de tes articles, je suis ravie et émue que ce soit toi qui inaugures mon bébé blog ! J'espère te donner encore plein de raisons de le lire et de l'apprécier, Venezia !

venezia 26/06/2006 22:37

hello, Absolument ravie d'avoir trouvé ton blog . Ta formule anti-coup de soleil/brulures est super. Je fais à peu près la même d'ailleurs, -sans carotte- . Je trouve l'huile essentielle de lavande aspic est si efficace que j'utilise pure (sur une petite surface quand meme, genre petite brulure).