Un menu par semaine - 3 juillet

Publié le par lunemalo

J'inaugure aujourd'hui ce qui sera peut-être, au gré de mon inspiration et des saisons, un rendez-vous régulier. L'idée est de proposer un menu complet à réaliser tel quel, ou à décliner selon l'humeur et le contenu du garde-manger... La difficulté et la sophistication varieront également selon l'occasion... ou les convives.

Il fait très chaud depuis quelques jours (enfin !) et je fais partie de ces - rares - personnes dont les besoins caloriques grimpent en même temps que la température (il faut dire que des réserves, j'en ai pointSmiley minicarott.gif). J'ai donc essayé de concilier ceci et cela, l'appétit et le besoin de fraîcheur. Et ça donne ça :

Mozzarella au vert

Ratatouille orangée

Couscous sucré

 

Ces trois recettes demandent tout de même un peu de préparation, la mozzarella gagnera à « mariner » quelques heures et la ratatouille doit mijoter. Donc, à réserver pour les jours où l'on peut cuisiner sans hâte, avec des produits frais ramenés du marché ! Les quantités sont données pour 4 appétits « normaux ».

 

MOZZARELLA AU VERT

2 boules de mozzarella de bufflonne

Quelques feuilles de roquette

4 tranches de bresaola

Huile d'olive fruitée

Sel aux herbes et poivre

Réalisation :

Fendre horizontalement les boules de mozzarella, sans séparer totalement les deux moitiés. Glisser à l'intérieur deux tranches de bresaola et quelques feuilles de roquette. Refermer les chaussons ainsi formés, les arroser d'un filet d'huile d'olive, saler très légèrement et poivrer (j'utilise un mélange de poivre noir et de baies). Laisser mariner au frais quelques heures si possible. Au moment de servir, couper en deux chaque chausson, disposer sur des assiettes individuelles, décorer éventuellement d'une tomate cerise et de quelques olives de Nice.

Version végétarienne : supprimer la bresaola, saler un peu plus. On peut aussi ajouter une ou deux tranches fines de tomate bien mûre soigneusement épépinée (pour éviter les projections intempestives...).

 

 RATATOUILLE ORANGÉE

6 tomates moyennes

2 poivrons (1 jaune et 1 orange)

3 belles courgettes

3 oignons (blancs de préférence)

2 brins de sarriette fraîche

3 cuillères à soupe d'huile d'olive fruitée

Sel et poivre

Réalisation :

- Monder les tomates, les concasser, réserver.

- Laver et épépiner les poivrons, les couper en lanières puis en tronçons de  2 cm environ.

- Éplucher les oignons, les trancher pas trop finement.

- Laver les courgettes, couper les extrémités, puis les détailler en cubes sans les éplucher.

Faire chauffer 1 cuillère à soupe d'huile dans une grande sauteuse. Faire revenir les poivrons quelques minutes sans les laisser dorer. Réserver à part.

Procéder de la même façon pour les oignons, puis les courgettes, et réserver au fur et à mesure avec les poivrons. Attention de ne pas laisser dorer, surtout les oignons qui prendraient un goût âcre.

Remettre tous les légumes dans la sauteuse, ajouter les tomates, bien mélanger, saler légèrement et ajouter les brins de sarriette.

On peut choisir d'autres herbes : le thym, plus classique, ou encore le basilic (à n'ajouter qu'en fin de cuisson), mais j'ai une faiblesse particulière pour la sarriette et la chance d'en posséder un magnifique pied au jardin. Bien que présent, le goût est plus délicat que celui du thym.

Commence alors la phase CAPITALE de ce plat : le mijotage ! Il doit se faire à découvert, à feu tout doux, pendant au moins 45 minutes. On remue de temps à autre, délicatement, avec une grande cuillère en bois, en prenant garde de ne pas écraser les légumes. L'idée est d'obtenir du fondant, sans que les courgettes et les poivrons ne se transforment en bouillie.

Comme cette ratatouille se congèle raisonnablement bien, on peut en faire plus pour en placer une portion au congélateur. Dans ce cas, ne pas attendre la fin de la cuisson, prélever la part à congeler lorsque les légumes sont encore un peu fermes, et terminer le mijotage après décongélation. Éviter également de saler, la congélation ayant tendance à concentrer - gustativement en tout cas - le sel.

Lorsque les légumes ont atteint la cuisson désirée, rectifier l'assaisonnement, poivrer généreusement, retirer les brins de sarriette et servir immédiatement.

Cette ratatouille est également délicieuse froide, ou accompagnée d'oeufs que l'on fait pocher directement dans la sauteuse, en ménageant au préalable un petit « nid » dans les légumes.

 

COUSCOUS SUCRÉ

450 g de semoule fine cuite

100 g de dattes dénoyautées

60 g d'abricots secs

7 cl d'eau de fleurs d'oranger

Cannelle en poudre

Réalisation :

Faire chauffer l'eau de fleurs d'oranger, y plonger les fruits préalablement hachés lorsqu'elle frémit. Couper le feu et laisser les fruits gonfler 1/4 d'heure, puis les égoutter.

Verser l'eau de fleurs d'oranger sur la semoule chaude que l'on égrene à la fourchette.

Garnir des assiettes individuelles (ou un plat unique) d'un petit dôme de semoule entouré de fruits et poudré de cannelle tamisée, et servir immédiatement.

On peut accompagner ce dessert d'un café blanc : verser ±  une cuillère à soupe d'eau de fleurs d'oranger dans une tasse d'eau frémissante, sucrer au miel si nécessaire.

Sur le plan diététique, on a tout bon : protéines en quantité raisonnable avec le fromage et la bresaola, graisse végétale (en tout, on obtient environ 1 cuillère à soupe d'huile d'olive par personne), glucides lents (semoule) et rapides (mais de bonne qualité) avec les fruits secs.

 

Smiley minitomate.gif

Publié dans Papilles

Commenter cet article

Annie 08/05/2008 12:29

Je suis tombée accidentellement sur votre blog que j'ai mis dans mes favoris afin de pouvoir le "déguster" tranquillement quand j'aurais un peu plus de temps, je vous remercie de l'avoir écrit, je serai ravie que vous me mettiez dans vos contacts.A très bientôtAnnie