Le collectif "Orties et compagnie"

Publié le par lunemalo

À la suite du tollé déclenché par la Loi d’orientation agricole 2006 (toute la genèse et les développements sur le blog de Raffa), j’ai comme plein d’autres envoyé la pétition, en priant pour que cette folie se calme et qu’une bonne fée vienne adoucir sinon faire disparaître cet incroyable mauvais sort. Je reprends ici en substance un mail envoyé par CyberActeurs sur les suites de « l’affaire de l’ortie ».
 
Un collectif s’est créé, nommé « Orties et Compagnie », fédérant des acteurs du monde bio au sens large autour de « la défense et la promotion des produits naturels » (liste en vrac et non exhaustive : ACAP Accueil Paysan, Adéquations, Alliance Picardie, Amis de l’Ortie, Bio, Consom’acteurs, Biocoop, Botanic, Confédération paysanne, Ecoproduits, Ecoute Nature, FNAB, Jardiniers de l’Oise, Section de Chantilly, La ferme du Goupil, L’Eau à la Bouche, Les Amis de la Terre, Les jardins naturels, MDRGF, Nature et Progrès, etc.).
Le collectif entend se faire le porte-parole des nombreuses personnes qui souhaitent que les pouvoirs publics retirent cette loi ou à tout le moins l’amendent sévèrement, et réfléchissent à la mise en place d’un cadre législatif vraiment adapté aux produits naturels utilisés en agriculture profes-sionnelle ou amateur (engrais et pesticides, notamment). Les demandes du collectif au gouvernement sont les suivantes :
 
Surseoir à l’application, pour les substances naturelles, des dispositions des articles L. 253-1.- I. et L.253-7 de la loi d’orientation agricole 2006-11 et des autres textes de loi ayant la même thématique.
 
Créer un groupe de travail officiel sur ce point, et rassembler en parallèle les acteurs concernés (producteurs, vendeurs, utilisateurs, consom-mateurs, écologistes, scientifiques, représentants de l’administration) au sein d’un groupe de réflexion sur les produits naturels afin de mettre en place des normes adaptées aux caractéristiques spécifiques de ces derniers et de définir un cadre pour la transmission des savoirs et la mise sur le marché.
Il est également prévu d'interpeller les candidats à la présidentielle sur leur position à cet égard.
 
Le collectif apporte d’autre part tout son soutien à Eric Petiot.
 
C’est tout pour le moment, c’est déjà un grand pas, à suivre…
 

Publié dans BEP : Bio Ecolo Phyto

Commenter cet article

Bluetansy 05/10/2006 23:01

Arrête j'ai des frissons partout... :-(((

lunemalo 06/10/2006 11:43

Moi aussi... Y'a plus qu'à créer une communauté, genre l'ArcHE (pour huiles essentielles ;o)) de l'Ortie, et vivre en autarcie !! Avec Clem comme distillateur, toi comme thérapeute, Venezia comme inspiratrice-cuisinière-conseillère, etc., moi comme petite main, et tous ceux qui veulent venir ;))

Bluetansy 05/10/2006 19:19

J'y pensais cet après-midi au magasin Satoriz....je regardais les  bouquins sur le jardinage bio...Pas un qui n'y va pas de son petit conseil engrais ou insecticide naturel...Certains en font même le sous-titre de leur livre...Quand je pense que les auteurs sont tous hors la loi, et l'éditeur aussi et Satoriz aussi...C'est vraiment n'importe quoi...

lunemalo 05/10/2006 21:10

C'est vrai qu'on ne sait pas trop où donner de la tête, et le temps passe... Un jour on se réveille avec une liberté en moins, et on a rien vu venir. Ce qui paraît inimaginable aujourd'hui dans un pays comme le nôtre pourrait fort bien devenir réalité sous peu... On finira brûlées sur la place publique, à ce train-là :((

venezia 05/10/2006 18:37

Il y a vraiment du pain sur la planche partout…