Echarpe froufrou

Publié le par lunemalo

J'ai tellement de zin-zins en cours dans tous les coins et recoins que cette pe-tite écharpe est restée bien sagement dans les méandres de mon ordinateur, attendant son heure. Puis le mois d'avril nous a joué une symphonie estivale, et les échar-pes n'étaient plus de saison... Et pourtant, c'est avec celle-ci que j'ai mis en pratique un point découvert dans un bouquin aussi joliment fait qu'utile :

Le tricot en 300 points (Karen Hemingway, chez Marabout)

Les photos sont appétissantes (Prudence, les aiguilles en bambou...), les couleurs bien dans l'air du temps, les explications sont simples. Mine de rien, la préface fait tranquillement le tour des techniques sans jargon inintelligible pour le commun des tricoteuses. Enfin, le livre en lui-même est agréable à manier grâce à un format pratique, une couverture souple qui permet de le tenir ouvert facilement et de le transporter sans se ciphoser à tout jamais la colonne. (Je précise que je n'ai, hélas trois fois hélas, aucun intérêt financier chez cet éditeur...)

La laine, j'en ai un joli stock, car comme pour le reste, j'ai une fâcheuse tendance à l'acheter pour le plaisir... de la couleur, de la matière, du dessin à la Moebius que forment les pelotes. Je sais, c'est futile... mais que celle qui n'a pas craqué ainsi me jette la première aiguille !

J'avais également en magasin des coupons d'un joli taffetas rose passé trouvé chez Cousette entre copines... L'équation est facile à résoudre, même pour une piètre matheuse telle que moi : froufrou, tissu soyeux, rose et petits sequins de nacre = une écharpe de fille. La princesse a donc été, encore une fois, la victime toute désignée de mes expériences sauvages !  Et elle a participé, de la voix, à la genèse de cette écharpe qui profite du retour (le dernier... j'espère) d'un ciel maussade pour venir parader avant d'aller dormir quelques mois dans son carton.

 

Merci à Madame Pipon qui s'est prêtée au jeu...

 

Un verso tout doux en taffetas et petit plis...

 Le froufrou de plus près...

Histoire de regretter encore un (tout petit) peu les frimas de l'hiver pour n'en apprécier que mieux le soleil revenu...

Publié dans Petits bricolages

Commenter cet article

Margote 20/05/2007 21:30

mais les échrapes, quand elles sont belles, je les porte hiver comme été!! Si, si, je rigole pas, j'adore ça!

lunemalo 21/05/2007 23:08

Moi aussi... mais je viens quand même de les ranger dans leur résidence d'été...

pierre et flo 13/05/2007 16:49

blog fort sympathique dénué de stress, tout ce qui nous va bien ! @ +

lunemalo 21/05/2007 23:07

Je suis égoïste, je garde tout le stress pour mon usage personnel ;-))

Lyla 12/05/2007 10:27

Très jolie ! Moi, je me sents vraiment incapable de tricoter quoi que ce soit... tu as la chance de savoir coudre et tricoter : bravo !

lunemalo 21/05/2007 23:07

Tricoter, OK, coudre on verra... Tu as encore beaucoup à m'apprendre ;-))

Prudence 11/05/2007 18:23

Des aiguilles en bambou...J'en ai encore acheté une paire la semaine dernière! Oui, je sais, je suis incurable.

lunemalo 21/05/2007 23:06

Je te comprends et te pardonne... ;-))

michele 10/05/2007 20:01

Ce sont les couleurs de la nature en ce moment: vert et rose...

lunemalo 21/05/2007 23:06

Chez moi, bizarrement, c'était plutôt vert et violet, jusqu'à ce que ma première Pierre de Ronsard déplie lentement ses voiles : quintessence de rose, tu peux me croire !!