M.... comme magie

Publié le par lunemalo

Ça a recommencé plus fort et plus tôt cette année. Le spécialiste vu avant l’été lui avait bien expliqué que ça n’allait pas s’arranger, que l’humidité n’était pas indiquée, que cette ville n’était pas for-cément le lieu où ils auraient dû venir s’ins-taller. Et puis, elle le savait aussi, les nerfs un peu trop tendus, les grands et petits coups répétés depuis décem-bre dernier avaient fini par porter. Exemple parfait du corps qui traduit les tourments enfouis.

 Elle qui était déjà si frileuse avait recommencé à frissonner, à s’emmitoufler dans des couches superposées pour chercher dans la laine et le coton un peu de cette chaleur qui la fuyait. Mais les mains, c’était plus difficile de les protéger… allez taper sur un clavier une bonne partie de la journée les doigts gantés ! Et quand elle descendait, qu’elle quittait l’atmosphère douce de son bureau pour le rez-de-chaussée plus frais, en moins de cinq minutes ses doigts blanchissaient et une « insensibilité douloureuse » les gagnait. Parfois, cela envahissait toutes les phalanges, jusqu’à la paume, doigts morts d’où le sang avait totalement reflué. Étrange marée. Ces derniers jours, c’était pire car de minuscules engelures avaient fait leur apparition, piquetant ses doigts de points sensibles qui compliquaient singulièrement les plus simples des mouvements. Elle avait ressorti l’huile de calophylle, passé outre l’odeur trop présente et massé ses doigts en attendant de refaire sa potion magique de l’année dernière.

Et puis ce matin, un petit colis est arrivé. Pour une fois, le facteur était souriant, ce n’est pas si souvent, en lui tendant le petit cadeau. Il ne croyait pas si bien dire. Dès qu’elle avait vu le nom sur l’étiquette, elle avait compris et elle savait déjà qu’elle allait l’aimer, ce présent du lundi. Elle n’a pas été déçue. La première fois non plus, elle ne l’avait pas été, quand elle avait déballé des savons merveilleux et la crème miraculeuse que Michèle avait créée après un billet qu’elle avait posté. Cette fois encore, un arôme incroyable est monté quand la boîte a révélé ses secrets. De nouveaux savons divinement parfumés, beaux à regarder, dont les ingrédients faisaient rêver. Rêver à ce continent lointain dont Michèle vient, même si elle vit à quelques dizaines de kilomètres seulement, rêver à ces mains qui inventent, testent et créent, à cette générosité. Et puis elle avait continué à déballer, et elle avait été encore plus touchée. Michèle avait imaginé, rien que pour elle, une crème digne d’une reine d’Égypte, à l’onctueuse blancheur, dont le nom faisait lui aussi rêver. Jasmin sambac, ça a une autre allure, il faut bien l’avouer, que les noms codés des marques qui vendent au prix fort et sans hésiter leurs cosmétiques dernier cri bourrés de cochonneries. Et puis glissé au fond de la boîte, délicieuse malice, un petit pot de « crème au café » gourmande à souhait. Enfin, il était là aussi, SON soin de la Lune, le sauveur de ses mains, un gros tube pour passer l’hiver et un tout petit pour la poche ou le sac à main. Délicate attention…

 Ce soir, elle a toujours froid aux mains, mais aujourd’hui, pour la première fois depuis quelques semaines, ses doigts sont restés roses, elle n’a pas soufflé dessus pour essayer, bien inutilement d’ailleurs, d’y faire revenir un peu de vie, et leur peau est douce comme celle d’un bébé. Alors encore une fois, elle a juste envie de dire merci… Et elle rêve déjà à ce moment privilégié où elle découvrira, grâce à Michèle, la magie du savonnier.  

 

 

 

 

Commenter cet article

michele 22/11/2007 22:27

Oh là là vous êtes si gentilles.Est-ce la vraie Blue que nous connaissons qui a posté là?

lunemalo 23/11/2007 08:51

Le mot exact est 'objectives' Michèle ;-))
Et oui, c'est bien cette Blue-là...

venezia 21/11/2007 14:58

Ce que'invente Michèle, ce sont plus que des cosmétiques,… des potions magiques doudou.

lunemalo 22/11/2007 14:20

Une sorcière du 21ème siècle...

Blue 20/11/2007 21:53

Encore un truc qu'on partage dont on se serait bien passé... Ici aussi syndrome de Raynaud galopant, récidivant, horripilant...Monsieur Toubib a confirmé qu'on y pouvait pas grand chose, que les remèdes chimiques avaient plus d'effet secondaires que le mal...Alors moufles, achat de chaufferettes en vue et petites huiles qu'on espère magiques.Je te souhaite que la magie de Michèle et sa gentillesse ajoutent un petit grain décisif pour que tes mimines restent opérationnelles...Plein de bises

lunemalo 22/11/2007 14:19

Eh bien, c'est même effrayant de voir à quel point ça peut fonctionner... Je suis vraiment soulagée, dans tous les sens du terme... Bises retournées !

Catherine 20/11/2007 09:49

Ah, la fée Michèle, quel bonheur de connaître une telle personne (même si pour l'instant ce n'est que virtuel pour moi). Prends soin de tes petites mains  Lunemalo, qu'elles puissent  encore longtemps tenir la plume qui rédige tous ces beaux textes qui me ravissent.

lunemalo 20/11/2007 10:37

Fée, sorcière, magicienne, tous les qualificatifs sont permis... Et merci... 

Missand 20/11/2007 09:14

Michèle est un ange !!Hannn, j'aimerais beaucoup être avec vous le jour où vous savonnerez !

lunemalo 20/11/2007 09:31

Mieux que ça... Et tu peux être jalouse, il y a vraiment de quoi... Je te raconterai, va !